information

Beignets de fleurs d’acacia

Comme Camille nous met la pression, on se sent obligé de faire dans l’original : ce soir en dessert (après le barbuc merguez-tomate) c’était beignets de fleurs d’acacia.
Sur une idée originale de mon ami Guillaume, et validé par ma chef Anne Q. en personne, je me suis lancée dans cette recette aussi facile qu’innovante.

La recette vient de marmiton, sauf que j’ai laissé les branches entières.

Ingrédients :

– des grappes de fleurs d’acacia 
– 125 g de farine
– 1 oeuf « entier »
– sel 
– 60 g de sucre
– 1 cuillère à soupe d’huile
– 1 cuillère à café de levure
– 1 dl d’eau

Préparation de la recette : 

Laver les grappes de fleurs d’acacia.

image

Mélanger la farine + l’œuf + le sel + le sucre + huile + la levure + l’eau et laissez reposer durant 2 heures.
Tremper les fleurs dans la pâte et faire cuire dans de l’huile bien chaude.

image

Poser sur du papier absorbant.
Déguster.

image

Et comme j’avais beaucoup plus de pâte à beignet que de fleurs, j’ai fait quelques beignets de pomme également.

image

Vacances en Bretagne

Sur la route, étape au Mans chez tata Denise :

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Quelques crêperies :
image

image

image

image

Spécialité bretonne, le kouign amann :

image

Plats maison :
– côtelettes d’agneau, carottes de toutes les couleurs, purée de panais, purée de vitelottes, et poires de Bretagne (un étrange légume)
image

– curry de légumes
image

– entrecôte braisée dans la cheminée et patates sautées
image

image

– salade de tomates du marché, anciennes variétés
image

– Langoustines, plusieurs fois, et huitres

image

image

image

Cupcakes

Séance décoration de cupcakes ce matin avec Marie vous cuisine.

Brioche

Aujourd’hui, j’ai fait de la brioche sans pétrissage.
Je me suis inspirée de cette recette, que j’ai voulu adapter pour y glisser du levain. J’ai fait des calculs et au moment de mélanger je n’en ai pas tenu compte. J’ai aussi ajouter du beurre parce que je suis gourmande, et que la blogueuse disait que ça manquait de beurre.

En gros j’ai mis tout comme elle plus :
– 120g de levain
– 50g de beurre
– des noix de pécan
– de la farine jusqu’à ce que la pâte se décolle du saladier (mélange encore très collant et assez « liquide »)

J’ai aussi mis moitié chocolat noir et moitié chocolat au lait dans les pépites car je n’avais plus assez de chocolat noir.

J’ai laissé lever 2h30, puis j’ai vaguement essayé de tresser la pâte mais elle était hyper molle donc c’était pas évident. J’ai badigeonné de jaune d’oeuf, et mis à cuire. Mon four étant ce qu’il est, au bout de 30 minutes c’était bien coloré dessus mais pas cuit dedans. J’ai laissé encore 15 minutes avec un papier d’aluminium pour ne pas que ça brûle, et c’était bon.
Et oui, c’est même très bon ! 😀

Chocolats

En 2013, Greg et moi avons suivi un cours de chocolaterie. Nous étions 8 à travailler 2 par 2 sur des types de chocolats différents, caramels, 2 types de ganaches, et rochers praliné. Nous on avait fait les pralinés.

wpid-dsc_0082.jpg

Depuis, j’ai essayé de réitéré l’opération Pralinés avec Marie. Et bien sachez que la courbe de tempérage c’est galère ! Pendant le cours, le chocolat avait subi cette phase avant notre arrivée.

Pâques 2013

wpid-dsc_0100.jpg

Noël 2013

wpid-img_1323.jpg

Étapes de fabrication :
Sucre au boulé = chauffé à 120°C

DSC01204

Fruits secs torréfiés mélangés entiers au sucre feu éteint jusqu’à ce que le sucre sable les fruits, puis rallumage du feu en tournant sans cesse jusqu’à caramélisation totale des fruits

Dépôt sur un papier cuisson et refroidissement = chouchous comme à la plage

DSC01205DSC01206

Mixage des fruits secs caramélisés avec un peu de chocolat et de beurre de cacao, jusqu’à obtention du pralin (bon mixeur nécessaire, c’est drôle ça passe par plein d’étapes differentes)

Refroidissement (sur un pain de glace ça va plus vite)

DSC01218

Puis moulage et refroidissement encore

Enfin, enrobage avec le chocolat ayant subi une belle courbe de tempérage permettant d’avoir in fine un chocolat croquant et brillant et qui ne fond pas dans les doigts (jamais trop réussi…)

DSC01221

Dégustation !

support