podcast

Brunch de folie / canette à l’orange et gratin dauphinois 100% crème

Le week-end dernier, nous avons eu droit à un brunch de folie chez des amis. Voyez vous même…

image

Muffins anglais, bagels, pain brioché, pain de campagne, crêpes ou blinis avec Nutella, saumon fumé, crevettes, crudités, tzatziki, fromage frais, charcuteries diverses et nombreux fromages. Et pour finir, salade de fruits et Cheesecake. Un délice !

Et ce week-end, c’est nous qui recevions. Samedi soir, apéro dînatoire où j’ai expérimenté des gougères aux olives et jambon (les goûts du cake aux olives dans une recette de gougères donc plus aéré), très bon. Et surtout dimanche, une canette à l’orange et gratin dauphinois 100% crème. Mouahahahah.

image

La photo n’est pas terrible, dommage, j’ai pas pensé à prendre la bestiole entière…

Pour la canette, Greg a utilisé cette recette.
Pour le gratin, c’est une recette d’un ancien collègue qui avait fait ça pour le Noël du boulot l’an dernier et j’avais adoré. Le concept est simple : des patates en tranches très fines (merci la Boulemagique) avec ou sans ail et oignons dans un grand plat (+ sel et poivre), sur lesquelles on verse de la crème liquide (pas allégée bien sûr !) jusqu’à ce que les patates soient recouvertes. Il me semble qu’il faut compter quasiment autant de crème que de patates, c’est vraiment fat, mais c’est vraiment bon. Et ensuite cuire longtemps.
Pour 7 parts (16 ou 17 bonnes patates si mes souvenirs sont bons), j’ai utilisé un bon litre de crème et laissé cuire 2h (au début à 200°C puis j’ai baissé à 180°C quand on a enfourné la canette).
3 éléments vraiment importants :
– couper très fin
– imbiber de crème
– cuire longtemps
La dernière fois que j’ai tenté cette recette, je manquais de crème donc j’ai complété avec du lait, et je n’avais pas de robot donc les tranches étaient bien plus épaisses. Et bien franchement, ça n’avait rien à voir, très décevant.

C’est clairement pas la recette traditionnelle du gratin dauphinois, mais c’est vraiment extrêmement bon (en toute modestie ^^).

Week-end Valence

Le week-end dernier on était à Valence chez mes parents. On a commencé le vendredi soir par un dîner tapas.
image

Crudités, charcuterie, fromages, gâteaux au parmesan et raisins secs (improbable mais délicieux), mini-hamburgers maison, thoïonade, houmouss. Plus hors photo, accras de morue et roulés de galettes de sarrasin au fromage frais et saumon fumé.

Puis samedi soir, nous sommes allés au restaurant Le tournesol à Tournon.

Mise en bouche : tapenade et ses croûtons
image

Entrées :
Sur un sablé rustique, chèvre frais, confiture d’huile d’olive au miel, dés de jambon du pays et quelques pointes d’asperges

OU

Carpaccio de langue de boeuf « façon Grand-mère » et jeunes pousses de salade

image

image

Plats :
Epaule d’agneau français longuement confite, purée de carottes à l’orientale et risotto de perles de blé

OU

Mousseline de moruette poêlée comme un pain perdu et sauce à l’ail des ours

image

image

Desserts :
Gazpacho de mangue
OU
Soufflé au chocolat
OU
Duo de panna cotta fraises et framboises
image

image

image

Vacances en Bretagne

Sur la route, étape au Mans chez tata Denise :

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Quelques crêperies :
image

image

image

image

Spécialité bretonne, le kouign amann :

image

Plats maison :
– côtelettes d’agneau, carottes de toutes les couleurs, purée de panais, purée de vitelottes, et poires de Bretagne (un étrange légume)
image

– curry de légumes
image

– entrecôte braisée dans la cheminée et patates sautées
image

image

– salade de tomates du marché, anciennes variétés
image

– Langoustines, plusieurs fois, et huitres

image

image

image

10 ans

Pour les 10 ans d’Oriane, Amélie avait préparé plein de bonnes choses !
Apéro : gaspacho, brochettes tomate-mozza, toasts de tapenades verte et noire et confit de tomates, saucisson très bon et délicieux samoussas de saumon.

image

image

En plat, j’ai oublié la photo mais il y avait un très très bon gratin dauphinois et une grosse ratatouille avec de la viande froide et du pâté. Suivi de plein de fromages du fromager du coin, un délice !

Et surtout, le gâteau d’anniversaire…

image

Génoise fourrée à la ganache chocolat framboise dans la partie supérieure, génoise fourrée à la crème pâtissière et aux fraises dans la partie inférieure. Le tout recouvert de pâte à sucre.

On revient quand vous voulez !

Crémaillère

Hier soir on pendait notre crémaillère.
Pour l’occasion, on avait préparé quelques petites choses…

image

Champignons, choux fleur, carottes, crevettes chips en tout genre et gressins, à tremper dans du caviar d’aubergine, un mélange  thon-fromage à tartiner (recette en fin d’article), des mayonnaises à l’ail, au citron et au curry (faits maison), de la tapenade, du tarama, du truc aux poivrons et du houmous (faits par carrefour).

A côté de ça on avait :
– du cake aux olives et jambon
– de la tarte aux oignons-miel-curry-chevre
– des gougères pesto-chèvre-mortadelle
– du pâte en croute (carrefour)
– des apéricubes

image

Et en dessert, des choux à la crème (recette en fin d’article) et du Cheesecake d’Audrey.

image

image

 

Edit : sur demande d’Audrey, quelques recettes.

Thon-fromage :

  • une boite de thon
  • une grosse boite de fromage type St Moret (je prends la marque distributeur)
  • du jus de citron
  • de l’huile d’olive
  • sel, poivre
  • éventuellement des petites herbes qui font plaisir (y’en n’avait pas samedi mais un peu d’aneth ou de ciboulette ne fait pas de mal)

Tout mélanger. Gouter. Ajuster. Mettre au frais.
Déguster avec des gressins, ou des petits légumes à tremper.

 

Crème patissière :

Ingrédients :

  • 1/2 L de lait
  • 1 oeuf entier + 2 jaunes d’oeuf
  • 100g de sucre blanc
  • 50g de maizena
  • de la vanille, ou l’arôme qui fait plaisir (arômes naturels, carrés de chocolat, café soluble…)

Étapes :

  • Faire chauffer le lait.
  • Pendant ce temps, mélanger les oeufs, le sucre et la maizena.
  • Ajouter gentiment le lait chaud sur le mélange
  • Remettre sur le feu en touillant continuellement jusqu’à épaississement. Attention, ça vient tout d’un coup, il faut alors touiller vigoureusement voire battre au fouet pour obtenir une texture homogène.
  • Ajouter l’arôme (si c’est de la vanille on aura pu la faire infuser avant dans le lait)
  • Filmer au contact (très important) et mettre au frais

Astuce pour remplir les choux : découper un cercle presque complet en dessous du choux plutôt que sur le côté. C’est plus facile pour remplir, plus facile pour caraméliser, et moins visible.

Repas d’automne

Dimanche dernier, repas entre amis à la maison. On devait faire apéro et entrée.
En apéro, une verrine de purées (céleri, carottes, panais et champignons-marrons) avec oignons confits au fond et pignons au dessus.

image

A côté, cigares de saumon, sauce lait de coco, curry et cacahuètes. La recette ici.

image

Et en entrée, velouté de potimarron avec morceaux de marrons et chantilly de lardons surmontée de ciboulette.

image

Ensuite il y avait du poulet à la crème et aux champignons cuits dans du confit de Montbazillac : DÉ-LI-CIEUX !!
faut dire que c’était cuisiné par Marie vous cuisine. En accompagnement, un bon gratin dauphinois.

Et en dessert, c’était de délicieuses pâtisserie, mais pas maison.

Samoussas d’anniversaire

image

Les samoussas c’est très simple :
– viande hachée (environ 10g par samoussa)
– légumes : ce jour là c’était oignons ail et petits pois, mais d’habitude je mets plutôt poireaux échalotes
– épices : selon vos goûts, curcuma, coriandre, piment, cumin, curry, sel et poivre
– feuilles de brick, en rouleau c’est plus pratique

Faire revenir les ingrédients dans une grande poêle.
Couper des bandes de feuilles de brick (environ 4 cm de large) et plier les samoussas en triangle (regardez des vidéos si vous ne savez pas faire, ce n’est pas bien sorcier).
Cuire une dizaine de minutes à 200° jusqu’à ce que cela dore, ou 2-3 minutes dans une poêle avec de l’huile.

Bon appétit !

Week-end boogie wouah

Miam miam miam, un bon week-end à Valence comme on les aime.
Dans l’ordre :
– Tartare de boeuf coupé au couteau assaisonné au pesto et ses frites maison
– Toasts de tapenade au chocolat et chèvre
– Mini-brochettes lard-pruneau et lard-ananas
– Verrines tomates cerises et glace d’avocat
– Le canard sous toutes ses formes (magret et foie gras) accompagné d’une purée de potimarron du jardin et de pommes
– Poulet indien cachemire
– Cheesecake au citron

 

Ça c’était ce week-end, et j’avais oublié de publier la photo de notre brunch du week-end précédent : oeufs pochés, lard, gaufres, pain frais, jus d’orange pressé. Miam.
image

site-map