copyright

Restaurant « Le Tournesol » à Tournon

Image

Je l’avais découvert il y a une semaine, j’avais apprécié, du coup, nous y sommes retournés hier soir. Un vrai bonheur!

Les entrées, on a oublié de les photographier, mais c’était : Carpaccio de langue de bœuf « façon Grand-mère » et jeunes pousses de salade et Terrine de foie gras maison au cacao, doux balsamique réduit et toast grillé.

Ensuite, mousseline de moruette poêlée comme un pain perdu et sauce à l’ail des ours (et ça tuait les ours à main nue)

photos tél Michel 002 copie

Épaule d’agneau français longuement confite, purée de carottes à l’orientale et risotto de perles de blé :

photos tél Michel 001 copie

En dessert : tartelette aux noisettes surmontée d’une chantilly au Jack Daniels et noisettes caramélisées :

photos tél Michel 006 copie

et mandarine confite  sur panna-cota aux épices et chips de pain d’épicephotos tél Michel 007 copie

Le lien vers le site du restaurant : http://www.letournesol.net

 

Filet de loup en croûte d’herbes, artichauts, fenouil et rates rôties

Image

photos tél Michel 046

Une création maison inspirée d’un plat dégusté au restaurant…

Le filet est cuit au four, surmonté d’un mélange d’herbes (basilic, persil, ciboulette), d’huile d’olive, de graines grillées (noisettes, noix de cajou, amandes, pignons de pin…ce que j’avais sous la main!) et de chapelure. Le fenouil et l’artichaut sont cuits vapeur, les pommes de terres rissolées avec leur peau, à la poêle. Avec le jus rendu par le poisson, j’ai fait une tite sauce en rajoutant du citron, puis je l’ai montée au beurre. C’était très bon!

Céréales faites maisons

Sur une idée originale de Cécé Baouh, je me suis lancée hier soir dans la concoction de céréales maison.
La recette d’origine est ici.
Pour ma part, j’ai mis un mélange de noix (noisettes, amandes, noix, noix de cajou) et raisins secs, et j’ai ajouté en plus des noix de pécan, des cramberries et du chocolat (après cuisson bien sûr).

Ingrédients :
250 g de flocons de céréales (avoine, ou un mélange 5 céréales)
100 à 150g de noix et graines
2 cuillères à soupe d’huile de coco (ou tournesol, noisette…)
5 grosses cuillères à soupe de sirop d’agave
1 cuillère à soupe de miel
1 à 2 cuillères à soupe d’extrait de vanille (ou 1 gousse de vanille à égrainer)
1 grosse pincée de sel

Étapes de préparation :
1. Mélanger les flocons d’avoine et les noix.

image

2. Faire fondre le miel, le sirop d’agave, l’huile de coco et le sel à la casserole. Lorsque tout est bien mélangé, retirer du feu et ajouter la vanille.

image

3. Verser le liquide dans le saladier qui contient les ingrédients secs et mélanger bien à l’aide d’une spatule jusqu’à ce que toutes les céréales soient bien imprégnées.

image

4. Habiller une plaque de four de papier sulfurisé, et y verser le contenu du saladier en le répartissant bien sur tout l’espace disponible. Régler le four à 130ºC et enfourner pendant une bonne trentaine de minutes, ou jusqu’à ce que le granola soit bien doré. Attention: ne pas remuer le mélange pendant la cuisson pour obtenir des grosses pépites de granola.

image

5. Sortir la plaque du four, et laisser refroidir entièrement avant de verser le granola dans un grand pot à fermeture hermétique. Ajouter éventuellement des pépites de chocolat ou autre (noix de coco, cannelle…).

image

6. Déguster.

image

Top chefs

Pour la venue de la famille de Greg à Grenoble, on a voulu épater la galerie.
On a engagé beaucoup de travail comme dirait Jean-François Piège. Peut-être un peu trop, puisque quand ils sont arrivés vers midi et quart, rien n’était prêt…

En apéro, caviar d’aubergine et verrine comme l’autre jour : compotée d’oignons, poêlée de panais et châtaignes, purée de pommes de terre vitelottes, fromage frais et chorizo flambé au cointreau. En bonus sur la verrine, petit toast de pain grillé coupé avec notre toute nouvelle trancheuse.

image

image

Étapes de préparation : cuisson des pommes de terre et flambage du chorizo.

image

Huhu, de l’eau bleue.

image

Notez au passage que nos pots à herbes aromatiques sont enfin remplis.

image

En entrée, oeuf parfait aux champignons et noisettes, émulsion légèrement moutardée. L’oeuf parfait se cuit à basse température (64°C) pendant minimum 45 minutes, ce qui donne un blanc tout juste pris et un jaune crémeux.
La recette vient d’ici.

image

J’ai oublié de prendre la photo avec l’œuf ouvert, du coup on a recommencé ce soir avec la poêlée panais-châtaignes à la place des champignons terminés, et un max de crème.

image

En plat, des ribs de porc marinés par Carrouf, et cuits au four dans du coca-cola avec des graines de coriandre.
En accompagnement, purée de patates douces-courgettes avec pas mal de cumin, et chips de vitelotte.

image

Enfin en dessert, tarte tatin, chantilly de mascarpone et glace vanille. La recette de la tarte tatin vient d’ici, sauf que je n’ai mis « que » 250g de beurre et environ 400g de sucre dans l’eau pour pocher les pommes.

image

J’en profite pour souffler une dernière fois mes bougies. Merci encore pour les cadeaux !

image

address